L’économie régénérative peut-elle stimuler le développement économique local ?

village-des-metiers-d-art-de-desvres teletravail-murat encart-8eme-forum-teletravail

–> téléchargez la synthèse et le guide d’auto-diagnostic : Caisse des dépôts écosystèmes régénératifs 

Que sont les écosystèmes régénératifs locaux ? Plusieurs études ont démontré l’existence de déterminants territoriaux de la croissance, d’une part, et, d’autre part, le rôle de l’équilibre entre économie résidentielle et productive dans la performance globale des territoires. Cependant, ces recherches universitaires n’ont pas jusqu’ici explicité quel processus s’appuyant sur des déterminants territoriaux, reproductible à l’échelle locale sous l’impulsion de politiques publiques, peut enclencher des dynamiques économiques.

Dans ce cadre, une étude confiée par la Caisse des Dépôts et Consignation, Michel BASSET et Raphaël Besson (Villes Innovations) a consisté à préciser le concept « d’économie régénérative » auprès de quelques territoires cibles, afin de :

  • décrire les éléments constitutifs d’un modèle d’« écosystème régénératif », leurs rôles et leurs interrelations,
  • préciser les conditions d’émergence et de développement des « écosystèmes régénératifs », en particulier le rôle d’impulsion et de soutien des pouvoirs publics,
  • détecter les principales difficultés auxquelles se heurte une démarche d’économie régénérative.

Des observations ont été conduites sur 6 territoires afin d’identifier les facteurs et les fonctions propres à générer un écosystème régénératif.

Une synthèse de ces observations et des analyses qui en sont issues est maintenant disponible ;

 

Action internationale des collectivités et coopération décentralisée, Consortium Consultants vous accompagne dans vos projets

L’action internationale et la coopération décentralisée avec Consortium Consultants

« L’action internationale et la coopération décentralisée sont des facteurs d’attractivité des territoires et de rayonnement des collectivités françaises. […] Elle permet de valoriser les spécificités des territoires et de mettre en avant leurs atouts et les acteurs locaux qui y travaillent. C’est un élément à part entière de l’identité du territoire » (Cités Unies France).

Or, les collectivités locales qui s’investissent le plus dans l’action internationale sont confrontées à une complexification croissante de leur environnement de travail : contraintes organisationnelles, gestion du temps et du rythme des partenaires et programmes, visibilité face aux multiples acteurs présents, compréhension des con-textes nationaux et international …

Rares sont les collectivités qui réussissent à mobiliser et structurer des équipes aux dimensions des ambitions de leurs projets et à gérer la complexité croissante des actions à l’international.

La recherche d’une solution réside dans l’analyse et la compréhension du positionnement de son action internationale dans les grandes étapes de construction d’une telle politique.

Consortium Consultants vous accompagne dans la définition de ce positionnement et la mise en oeuvre de votre stratégie ; téléchargez nos propositions de prestations

La philosophie de Consortium Consultants : quel que soit votre niveau de coopération, quelles que soient vos actions, nous vous accompagnons dans la construction d’une vraie stratégie à l’international ou encore dans son évaluation (voir site du Réseau Francophone de l’Évaluation – RFE).

La communauté d’agglomération Roissy Pays-de-France a commandité une évaluation de son programme de coopération avec la province de Kampti, au Burkina Faso à l’occasion des 20 ans du partenariat

Communauté d’agglomération Roissy Pays-de-France : évaluation et publication d’un ouvrage sur les 20 ans de coopération avec le Burkina Faso

La communauté d’agglomération Roissy Pays-de-France vient de fêter les 20 ans de son programme de coopération avec la province de Kampti, au Burkina Faso. A cette occasion, la communauté d’agglomération a commandité une évaluation des six dernières années de mise-en-œuvre, ainsi que d’un bilan du programme depuis sa création.

Nos consultants, Michel Basset et Alexandre Martinez, ont réalisé cette évaluation et appuyé la conception de l’ouvrage anniversaire des 20 ans de coopération qui reprend les principales conclusions du travail évaluatif.

Si l’on vous dit jumelage, à quoi pensez-vous ? L’accueil d’un correspondant étranger, un voyage scolaire, une soirée thématique, une rencontre sportive, un stand étranger dans une foire internationale ou une association de quartier ? Le mot jumelage évoque l’échange, le rapprochement entre deux territoires et la découverte mutuelle de leurs habitants.

Cette année, la commune de Fosses, la communauté d’agglomération Roissy Pays-de-France – en France, et la commune de Kampti – au Burkina Faso, célébrent les 20 ans de jumelage entre leurs territoires.

Dynamique grâce à l’implication de nombreux acteurs des deux territoires, ce jumelage s’est concrétisé par de nombreuses actions dans divers domaines : scolaire, artistique, sportif, économique … Cependant, ce mouvement ne s’est pas limité à forger des liens d’amitié et de compréhension : il s’est engagé fermement dans la production de résultats concrets et sur un développement local, réciproque et à long terme. Cette volonté, portée et prônée par les élus et agents des deux territoires, s’est concrétisée dans la mise en œuvre d’un programme de coopération décentralisée : le programme de développement local.

La coopération décentralisée regroupe des pratiques très diverses dont les relations basées sur des liens à vocation amicale, culturelle, linguistique ou économique. Dans le cadre du programme de développement local, la stratégie de coopération s’est fixée comme objectif premier le soutien au développement socioéconomique des territoires partenaires.

Considéré comme un véritable outil de développement local, cette coopération dynamique et variée a évolué au cours des années et ses champs d’intervention se sont élargis pour mettre en œuvre une multitude d’activités concrètes et inscrire Roissy Pays-de-France et Kampti dans une logique de renforcement mutuel.

Cet ouvrage rend hommage aux liens qui unissent ces territoires depuis 20 années, l’occasion de faire le point sur le chemin parcouru, apprécier les réalisations et les efforts de chacun, de donner la parole aux femmes et aux hommes qui ont pu, à un moment ou un autre, être concernés par cette aventure unique.

Et de regarder, ensemble, vers l’avenir qu’il reste à construire.

La commune de Chabanière réfléchit à son avenir

Née du regroupement de 3 communes, la commune de Chabanière a lancé une démarche de “projet de territoire” afin d’une part, de définir un programme d’actions à moyen terme qui garantisse le maintien ou l’amélioration de la qualité de vie des habitants et d’autre part, de créer du lien entre les habitants et les élus afin d’impliquer largement les acteurs à la définition de ce projet.

Des conseils consultatifs ont été créés sur les 3 communes historiques, une centaine de personnes ont été interrogées par les élus de la commune afin de faire un état des lieux du territoire et de faire ressortir les enjeux à relever pour l’avenir.

Le 30 janvier 2019, une cinquantaine de personnes (habitants et élus) ont échangé leurs points de vue sur les éléments tirés de ces entretiens.

Michel BASSET, consultant de Consortium Consultants, est chargé d’assister la commune dans cette démarche.

Lire l’article paru sur le site de la commune

Mali : « l’administration à votre service », la création d’un portail administratif en situation de crise

Le Mali sort progressivement d’une crise politico-militaire majeure et s’engage à nouveau avec l’appui de la communauté internationale, sur la voie du redressement. Le Commissariat au Développement Institutionnel, dans le cadre de son projet de renforcement de la gouvernance démocratique au Mali financé par le gouvernement français, a décidé de mettre à disposition de la population malienne un portail intitulé : « l’administration à votre service ».

Notre consultant, Alexandre Martinez, a conduit la configuration des services du portail administratif et piloté la campagne de communication à destination des utilisateurs maliens

Ce portail web a pour vocation de rapprocher les citoyens de leur administration, notamment dans la gestion des tâches administratives, il s’agit de fournir à une majorité d’usagers une information administrative fiable et de s’appuyer sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour tenter de simplifier progressivement le fossé qui peut exister entre les citoyens et leur administration.

Après plusieurs mois de développement informatique et rédactionnel, ce portail octroie aux citoyens maliens l’accès à une trentaine de procédures administratives les plus courantes. La création de ce site est aussi le fruit d’un travail de plusieurs années menées par les équipes du CDI pour recenser, moderniser, dépoussiérer, actualiser et rédiger d’innombrables procédures administratives. Ce nouveau portail est d’une importance capitale puisqu’il touche concrètement la vie quotidienne de millions de Maliens.

Les procédures sont classées en 12 rubriques couvrant la globalité de l’activité économique et sociale du Mali.En quelques clics, l’administré connecté peut s’informer, préparer sa démarche voire la réaliser sans même devoir se déplacer étant donné que l’ensemble des formulaires sont disponibles en téléchargement. Pour aider tous les citoyens à utiliser ce nouvel outil, des traductions en diverses langues officielles du Mali sont également disponibles, ainsi que des petits clips pédagogiques permettant de mieux comprendre encore ces procédures.

Ce portail peut et doit changer concrètement la vie des administrés avec notamment moins de déplacements à effectuer et moins de paperasseries à manier. Il devrait désengorger les files d’attentes aux guichets et faciliter aussi le travail des fonctionnaires. Ce portail internet va donc établir une pratique à grande échelle de la transparence que tout le monde attend, aussi bien les citoyens, que les grands corps de l’état ou les partenaires internationaux du Mali.Il va également contribuer à faire connaître des procédures ou textes de lois méconnus du grand public, ce qui constitue un grand pas en avant dans la démocratisation de la vie politique malienne. Le site dispose ainsi d’un espace Justice où toutes les lois maliennes, y compris leurs décrets d’application, seront portées à la connaissance des citoyens. « L’Etat c’est d’abord l’administration » a rappelé avec force récemment le Premier Ministre, M. Soumeylou Boubèye Maïga. Pour que cette conviction soit partagée par tous, il faut que l’administration soit au service tous et de toutes les populations et sur tout le territoire. Ce portail internet, loin d’être un gadget, en est l’outil de mise en œuvre concrète et visible. 

Le portail internet des démarches administratives est disponible à l’adresse suivante :

http://demarchesadministratives.gouv.ml/